Alarme maison : laquelle choisir ?

Protéger son habitation contre les intrusions est un sujet qui interpelle beaucoup de propriétaires. En 2019, après une année de baisse dans l’Hexagone, le nombre de cambriolages était d’ailleurs de nouveau en augmentation. Touchant autant les résidences principales que secondaires, ce fléau contraint les particuliers à sécuriser au mieux leur appartement ou maison.

Parmi les départements français ayant subi la plus forte hausse entre 2018 et 2019, on retrouve d’après le rapport d’enquête du gouvernement publié début 2020, le Territoire de Belfort (+30,2%) le département de la Haute-Marne (+25,3%), de la Marne (+24%), celui de la Saône-et-Loire (+22,3%) et en cinquième position le département de la Gironde (+19,8%). Il est donc essentiel de se prévenir contre les intrusions qu’elles soient avec ou sans infraction. De nombreux systèmes de sécurité existent tels que les alarmes filaires, sans fil ou encore connectées. Cependant, comment faire le bon choix, quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son alarme de maison ?

L’alarme maison autonome

Ce système d’alarme est sans doute le plus connu de tous, il s’agit d’un dispositif traditionnel non connecté. Installer une alarme de ce genre permet de dissuader les cambrioleurs grâce à l’installation de capteurs sur les portes et les fenêtres ainsi que l’installation de détecteurs de mouvements. Le principe ? Une sirène retentit lors de l’intrusion et permet d’alerter les occupants présents sur place ou les voisins. Bien entendu, ce système a ses limites : aucune alerte n’est envoyée à distance et les cambrioleurs peuvent décider de localiser la centrale pour désactiver l’alarme sonore.

L’alarme maison connectée

Également appelé alarme auto-surveillée, ce système permet au propriétaire des lieux d’être averti d’un cambriolage par email, sms ou appel téléphonique automatique. Les personnes prévenues doivent ensuite décider de la marche à suivre : appeler la police, se rendre sur place, alerter le voisinage ou désactiver l’alarme depuis leur smartphone ou tablette. Grâce au réseau mobile GSM et à un réseau mobile internet performant, ce type d’alarme sans-fil peut également inclure un système de télésurveillance qui permet aux propriétaires de visualiser les images de leur domicile prises par la caméra de surveillance en direct.

De plus, aujourd’hui de nombreux fabricants produisent des alarmes connectées à l’aide de la domotique. En plus de prévenir les intrusions à travers l’installation d’un détecteur d’ouverture de porte ou fenêtre et d’un détecteur de mouvements, certains systèmes de protection se déclenchent et envoient des alertes lors de la présence de fumée, de fuite d’eau mais également de monoxyde de carbone.

>> Estimer votre bien gratuitement avec Drimki

Faire appel à un service de télésurveillance

Autre solution possible pour protéger son logement de manière optimale : installer une alarme connectée à un service de télésurveillance. Inutile d’être joignable 24h/24h, ces entreprises s’occupent de tout à votre place. Appels aux services de police, aux pompiers ou déplacement d’un agent de sécurité directement sur les lieux, ces prestations ont bien entendu un coût mais permettent de s’absenter de son domicile en toute sérénité. En échange d’un abonnement, les sociétés de télésurveillance fournissent le matériel, l’installent et gèrent la sécurité de votre bien immobilier.

Partager :