Indicateur

Auvergne-Rhône-Alpes : top 10 des villes les plus prisées en 2020

  Mis à jour le 02/08/2021 03:08 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

La région Auvergne-Rhône-Alpes, deuxième de France par la population et quatrième par la taille , présente un marché immobilier très diversifié. Les résultats de notre étude Drimki pour l’année 2020 confirment la forte attractivité de l’agglomération lyonnaise, mais aussi celle d’un grand nombre de villes moyennes.

Baromètre Drimki Auvergne Rhône Alpes @Adobestock

Quelles sont les villes les plus attractives d’Auvergne-Rhône-Alpes en 2020 ?

2020 est une année atypique pour les professionnels de l’immobilier. La crise sanitaire de la Covid-19 a entraîné, en effet, la fermeture temporaire des agences et le ralentissement de nombreuses transactions.

Dans les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, la tendance globale constatée est une diminution de moitié du nombre des transactions :

  • Lyon reste de loin la ville la plus attractive et dynamique de la région, avec un total de 5 548 transactions immobilières contre 10 337 en 2019.
  • Saint-Etienne arrive en deuxième position du classement avec 4 121 transactions immobilières contre 4 987 en 2019
  • Grenoble enregistre la troisième plus forte activité immobilière de la région en 2020, avec 1 923 transactions contre 3 691 en 2019.
  • Vichy, dans l’Allier, arrive en quatrième position avec 1 598 transactions contre 1 539 l’année précédente.
  • Villeurbanne, situé dans l’agglomération lyonnaise est cinquième avec 1 495 transactions contre 3 573 l’année précédente.

top5

Le classement des 10 villes les plus attractives d’Auvergne-Rhône-Alpes en 2020 inclut également Roanne dans le département de la Loire (1 153), Montluçon dans l’Allier (1 132), Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme (1 129), Bourg-en-Bresse dans l’Ain (810) et enfin Caluire-et-Cuire situé dans la métropole lyonnaise (741 transactions).

Comment se répartissent les transactions en Auvergne-Rhône-Alpes ?

  • Les ventes immobilières résidentielles en Auvergne-Rhône-Alpes en 2020 ont concerné un total de 87 268 biens.
  • Elles se répartissent entre 49 422 appartements (56,63 %) et 37 846 maisons (43,67 %).
  • 8,27 % des transactions immobilières en France en 2020 ont eu lieu en région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette proportion était de 10,66 % en 2019.

répartition

Quel est le prix de l’immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes en 2020 ?

Les tarifs au mètre carré dans l’agglomération lyonnaise se caractérisent par de fortes disparités. Les prix restent bien sûr parmi les plus élevés dans le centre-ville : tous arrondissements confondus, il faut compter en moyenne 5 048 € par mètre carré pour un appartement et à 5 832 € pour une maison. Les villes proches de Tassin-La-Demi-Lune et Caluire-et-Cuire continuent également à s’imposer comme des adresses prestigieuses pour les acquéreurs lyonnais : il faut compter respectivement 4 306€ et 4 155 € par mètre carré pour un appartement et 5 419€ et 6 303 € pour une maison.

prix

Concernant les autres grandes villes de la région, la moyenne du tarif au mètre carré pour un appartement s’établit à :

Quelle est la typologie des biens vendus en Auvergne-Rhône-Alpes ?

maisons

Les maisons de 4 ou 5 pièces constituent les biens immobiliers les plus vendus sur le marché d’Auvergne-Rhône-Alpes. En 2020, elles ont concerné 31 250 transactions. Les maisons de moins de 4 pièces, quant à elles, n’ont représenté que 15 162 ventes en totalité. Les maisons de 6 pièces et plus ont totalisé 8 424 transactions.

En ce qui concerne les appartements, on dénombre :

  • 16 704 ventes de T3 ;
  • 13 741 ventes de T2 ;
  • 10 733 ventes de T4 ;
  • 9 703 ventes de T1 et studios ;
  • 2 763 ventes de T5.

À retenir

● Les transactions immobilières en Auvergne-Rhône-Alpes ont connu un fort ralentissement, en 2020, du fait de la crise sanitaire.
● L’agglomération lyonnaise conserve néanmoins sa forte attractivité auprès des acquéreurs.
● Le prix du mètre carré est très disparate d’une ville à une autre

Retrouvez notre infographie complète ici

*données issues base DVF

Partager :