Indicateur

Baromètre Drimki : l'immobilier en Bretagne

  Mis à jour le 02/08/2021 01:08 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Focus sur la région Bretagne ! Aujourd'hui, on vous dévoile les prix moyens au mètre carré observés par type de bien au cours de ces 12 derniers mois, ainsi que le nombre de transactions immobilières enregistrées dans la région en 2020.

Baromètre immobilier Bretagne @Adobestock

Une région impactée par la pandémie

Avec un contexte sanitaire, économique et social particulier depuis plus d’un an, la région Bretagne a subi une petite baisse de transactions immobilières en 2020 par rapport à 2019 puisque l’on compte respectivement 55 759 et 79 147 transactions immobilières.

Le Finistère est le département le plus touché avec 6 413 achats en 2020 contre 21 400 en 2019. On note une très légère baisse pour l’Ille-et-Vilaine avec 20 380 achats immobiliers en 2020 (21 073 en 2019) et pour les Côtes d’Armor avec 15 085 transactions immobilières contre 17 634 en 2019. Le département du Morbihan compte, quant à lui, 13 881 ventes immobilières en 2020 (19 040 en 2019).

En 2020, la Bretagne comptabilise 16 225 transactions immobilières sur des appartements et 39 534 transactions concernent des maisons.

Les appartements de deux pièces ont été les plus prisés en 2020 avec 5 079 transactions pour ce type de bien, suivi des T3 avec 4 960 transactions. 2 appartements de 10 pièces ont été vendus en 2020 en Bretagne.

10 213 maisons de 5 pièces ont été vendues au cours de l’année 2020, 10149 maisons de 4 pièces et 6595 maisons de 3 pièces.

Rennes, Brest et Saint-Brieuc, les villes les plus attractives de la région en 2020

Aussi surnommée “ville rouge”, Rennes reste la ville la plus attractive de la région avec 3 901 transactions contre 4 418 en 2019. Brest arrive toujours en seconde position avec 1 527 transactions immobilières en 2020 (3 940 en 2019). Saint-Brieuc prend la place de Dinan et arrive ainsi en troisième position avec 1 396 achats immobiliers (appartements & maisons confondus) en 2020.

En quatrième place se trouve Saint-Malo avec 1 078 appartements et maisons vendus, puis Vannes (1 005), Lorient (856), Lannion (526), Fougères (499), Dinan (413) et Dinard (376).

Dinard, ville la plus chère de la région au mètre carré

Le prix moyen du m2 pour un appartement à Dinard est de 4 657€. Saint-Malo est placée en seconde position avec un prix moyen de 3 903€/m2 pour un appartement, puis Rennes avec un prix moyen de 3 884€/m2.

Sarzeau, Vannes, Auray et Concarneau ont respectivement un prix moyen au mètre carré de 3 598€, 3 028€, 2 747€ et 2 530€ pour un appartement, toutes tailles confondues.

La ville de Lorient a quant à elle un prix moyen au m2 pour un appartement de 1 978€, 1 892€ pour Brest, 1 664€ pour Quimper, 1 548€ pour Douarnenez et 1 405€ pour Saint-Brieuc.

Concernant les maisons, Dinard conserve sa place sur la plus haute marche du podium avec un prix moyen de 4 657€/m2, suivi de Saint-Malo (3 903€/m2) et Rennes (3 884€/m2).

Vannes, Sarzeau, Auray et Lorient ont respectivement un prix moyen de 3 744€/m2, 3 524€/m2, 2 983€/m2 et 2 758€/m2 pour une maison. Le prix moyen au m2 pour une maison est de 2 460€ à Concarneau, 1 994€ à Brest, 1 787€ à Quimper et 1 768€ à Saint-Brieuc.

À retenir

● Les transactions immobilières en Bretagne ont connu une baisse en 2020 à cause de la crise sanitaire. On comptabilise 55 759 transactions contre 79 147 en 2019.
● Rennes, Brest et Saint-Brieuc sont les 3 villes les plus attractives de la région Bretagne en 2020.

*données issues base DVF

Partager :