Comment faire pour baisser le prix d’une maison ?

Publié le 15/09/2020 10:09 | Par Laura Martin

Un achat immobilier représente l’investissement d’une vie. Vous allez vous endetter sur plusieurs décennies, vous allez être dans l’obligation de rembourser un peu tous les mois et de payer des rénovations si nécessaire. Il est donc tout à fait naturel d’avoir envie de payer la maison le moins cher possible.

Cependant, il va falloir avant tout réussir à convaincre le vendeur qui lui a des intérêts contraires aux vôtres en souhaitant obtenir le plus d’argent possible. Drimki s’allie au blog immobilier Immokap pour vous proposer des conseils efficaces pour négocier et peut-être vous permettre d’économiser quelques milliers d’euros.

Rester objectif pour réussir une négociation

Certes, votre but est d’obtenir la maison pour un prix le plus bas possible, mais vous ne devez pas en perdre votre objectivité. Il est compliqué de chercher à acheter pour un faible prix quand la maison est d’un standing élevé et se situe dans un quartier réputé.

Pour tenter de négocier le prix à la baisse, vous pouvez vous intéresser à l’environnement du bien. S’il se situe dans un quartier qui a une mauvaise réputation ou que vous remarquez l’absence de petits commerces de proximité, vous allez avoir un levier de négociation. De plus, intéressez-vous aux prix qui sont pratiqués dans le secteur.

Si vous remarquez que le voisin vend une maison quasiment identique à un prix plus bas, cherchez à comprendre pourquoi le vendeur a fait le choix de ne pas faire pareil. Renseignez-vous sur le prix au m² dans la commune et sur le nombre de maisons qui sont à vendre dans le secteur.

S’intéresser à la date de mise en vente de la maison

Avant de chercher à baisser le prix, renseignez-vous sur la date de mise en vente de la maison et sur les raisons. Si le bien est en vente depuis quelques jours, vous n’allez pas pouvoir faire grand-chose.

En effet, vous faites certainement partie des premiers visiteurs. Le vendeur s’attend à encore en recevoir plusieurs qui, eux, voudront bien acheter la maison au juste prix. Au contraire, si le bien est mis en vente depuis plusieurs mois, le vendeur doit en avoir assez et il cherche à s’en débarrasser le plus rapidement possible.

De plus, si le bien est vendu à la suite d’un décès ou d’un divorce, cela signifie que les vendeurs veulent vendre rapidement pour tourner une page. Ils pourraient être prêts à accepter un prix plus bas que prévu.

Mettre en avant les défauts et les travaux à effectuer

Ne laissez jamais croire à un vendeur que sa maison est parfaite. D’ailleurs, aucune maison n’est parfaite. Il y aura toujours des défauts ou des travaux à effectuer ne serait-ce que pour la décoration.

Faites comprendre au vendeur que vous allez devoir investir dans des travaux avant d’emménager. Vous devez faire entrer le prix des travaux dans le prix de vente. Plus la maison a de défauts, plus vous allez pouvoir tirer le prix vers le bas. N’hésitez pas à analyser le bien scrupuleusement.

Formuler une offre stratégique

Vous avez certainement un budget maximum pour l’achat. Lorsque vous allez formuler une offre d’achat, enlevez quelques milliers d’euros. Si le vendeur accepte, vous avez tout gagné, mais s’il refuse, ce n’est pas grave vous allez pouvoir formuler une offre plus intéressante pour lui sans dépasser votre enveloppe allouée à l’investissement immobilier.

J'estime mon bien immobilier