Hausse des prix immobiliers de +4,4% sur 1 an avec des forts contrastes suivant les villes

LPI-SeLoger publie son baromètre mensuel des prix immobiliers pour septembre 2019.

Comme tous les mois, LPI-SeLoger publie son baromètre des prix immobiliers. Celui-ci révèle des tensions sur les prix immobiliers qui se renforcent mois après mois, en particulier dans l'ancien : +4,8% au niveau des maisons anciennes, du jamais vu depuis 2012.

La baisse des taux d'intérêt et la diminution des taux d'apport personnels demandés par les banques sont à l'origine du phénomène.

Au niveau géographique, les évolutions sont très contrastées. On constate un ralentissement dans des villes où les prix avaient fortement augmenté, comme à Bordeaux (+1% sur un an, contre +13% il y a un an).

D'autres villes connaissent de fortes augmentations des prix dans l'ancien, comme Brest, Rouen et Rennes, et à un degré moindre Angers, Le Mans et Nantes. Strasbourg connaît également une hausse significative des prix sur les maisons (+10% sur un an).

Les tensions sur les prix sont en revanche plus faibles sur la Côte d'Azur, et dans plusieurs villes de Rhône-Alpes (Grenoble, St Etienne, Valence). Les prix au mètre carré à Paris dans l'ancien restent en augmentation : +3,3% sur un an.

Ces différentes variations auront nécessairement un impact au moment d'estimer le prix un appartement ou d'une maison.

Les principaux résultats de l'étude sont à retrouver sur le lien suivant : https://edito.seloger.com/actualites/barometre-lpi-seloger/48-en-1-le-prix-des-maisons-n-pas-augmente-autant-depuis-2012-article-34032.html

Partager :