Immobilier à Paris : où acheter un bien ?

Publié le 31/01/2020 03:01 | Par Laura Martin

L’année 2019 aura été marquée par une augmentation des prix immobiliers parisiens beaucoup moins rapide qu’en 2018. Malgré une hausse de 5,7% contre 6,6% l’année précédente, les prix des appartements anciens dans la capitale continuent leur ascension.

Selon le baromètre LPI/Seloger.com, le prix moyen du m² signé à Paris arrive aujourd’hui à 10 908€, soit une augmentation de 4,3% sur 3 mois. Au total, en janvier 2020, ce sont 14 arrondissements sur les 20 de la ville qui dépassent les 10 000€ du m².

Le 1er et le 11ème sont les arrondissements parisiens qui ont subi les plus fortes hausses sur les 12 derniers mois. Les prix moyens au m² signés y sont respectivement de 10 997€ (+13,4%) et de 10 212€ (+10%). En revanche, seul le 4ème arrondissement constate une baisse de ses prix immobiliers. Sur un an, le prix au m² y a diminué de 2.7% en moyenne et atteint aujourd’hui 12 277€.

Acquérir un appartement dans l’ancien à Paris, oui mais où ça ?

Les arrondissements parisiens les plus chers

Parmi les arrondissements les plus chers de Paris, le 7ème arrive bien entendu en tête du classement avec 14 514€ le m² signé soit une augmentation de 8,7% sur un an. Le 6ème arrondissement avec ses 13 605€/m² (+2,4%), le 8ème et ses 12 530€/m² (+5,9%) et pour finir le 16ème arrondissement avec un prix au m² moyen de 12 449€ (+6,2%) suivent ensuite le pas. Bien que ses prix aient diminué de 2,7% cette année, le 4ème arrondissement parisien est également présent dans le classement et arrive en 5ème position des secteurs parisiens les plus onéreux pour acquérir un appartement dans l’ancien.

Les arrondissements les moins chers

En revanche, le 19ème arrondissement de Paris est le moins cher de tous. Le prix au m² y atteint 7 835€ (+5,2% d’augmentation annuelle). Il est suivi par le 20ème arrondissement (8 070€/m², +8,9%), le 13ème (8 322€/m², +4,3%) et le 12ème (8 891€/m², +3,9%). On retrouve également le 18ème arrondissement parisien qui ferme la marche de ce top 5 avec ses 9 219€ le m² (+1%).

Qu’en est-il pour le reste de la métropole du Grand Paris ?

Si vous souhaitez vous éloigner de la capitale pour profiter des prix immobiliers plus accessibles de la métropole du Grand Paris, soyez sûr d’avoir en tête les chiffres suivants. Pour acquérir un bien dans l’ancien, il vous faudra débourser en moyenne 7 285€ le m² (+3,2% de hausse par rapport à l’année dernière) pour un appartement et 5 687€ le m² (+5%) pour une maison.

Pour aller plus loin, c’est Argenteuil qui voit ses prix immobiliers le plus augmenter (+11% sur 12 mois), il faut ainsi compter aujourd’hui 3 159€ le m² pour acheter un bien ancien dans cette ville du Val d’Oise. Parmi les autres communes du Grand Paris ayant subi les plus grosses hausses sur un an, on retrouve dans le département de la Seine-Saint-Denis, Aubervilliers (3540€/m²) avec +9,9% et Saint-Denis (3 718€/m²) avec +7,9% d’augmentation. Bien entendu, les prix de Neuilly-Sur-Seine dans le département des Hauts-de-Seine grimpent également avec désormais un prix au m² égal à 11 386€ (+7,1%).

En ce qui concerne la ville de Créteil dans le Val-de-Marne, c’est bien la seule qui a vu ses prix immobiliers diminuer cette année (-1,5%). Aujourd’hui, vous pouvez y acquérir un bien ancien pour 3 758€ le m². À noter également que nous retrouvons sur le podium des villes du Grand Paris les moins chères, les communes d’Aulnay-sous-Bois (2 762€/m², +6,4%), Drancy (2 803€/m², +1,2%) ainsi que la ville de Cergy (2 845€/m², +3,3%).

>> Estimer votre bien gratuitement avec Drimki

J'estime mon bien immobilier