Prix immobiliers

Immobilier ancien : dans quelles villes investir ?

  Mis à jour le 26/11/2020 06:11 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Après une hausse des prix immobiliers globaux dans l’ancien de +4,9% sur un an en 2019 contre +3,5% en 2018, qu’en est-il dans les différentes grandes villes de France ? Où est-il encore possible d’acheter un appartement ou une maison dans l’ancien à un prix raisonnable ? Et à l’inverse, quelles sont les villes françaises les plus chères ?

Les appartements et maisons dans l’ancien, plébiscités par les Français

D’après les chiffres du baromètre LPI-Seloger de janvier 2020, les biens dans l’ancien connaissent à ce jour de plus fortes tensions immobilières que les logements neufs. Il faut aujourd’hui compter 2 665€ le m² signé pour une maison et 3 757€ le m² pour un appartement. La hausse des prix est quant à elle plus forte sur le marché des maisons (+ 5,6% en 2019 contre +3,6% en 2018) que sur celui des appartements (+4,3% d’augmentation en 2019 contre +3,4% en 2018). La demande est en effet de plus en plus nombreuse à préférer l’achat d’une maison à un appartement, quitte à se déplacer hors des grandes villes.

Le détail des prix immobiliers par villes

Achat dans l’ancien : les villes les plus accessibles

Si vous souhaitez acheter un logement ancien, c’est le moment de profiter des taux encore bas du marché ! Vous pouvez également investir dans une ville où les prix immobiliers sont encore raisonnables. Parmi les plus grandes villes françaises, Saint Etienne se retrouve à la première place avec ses 1 401€ du m² (+3,4% d’augmentation annuelle). On retrouve ensuite Le Havre avec 2 138€ au m² (+7,4%) et Toulon qui connait une baisse annuelle de 1,2% avec aujourd’hui un prix au m² signé de 2 495€. La ville de Reims atteint quant à elle les 2 520€ du m² (+0,7) suivie par Grenoble et ses 2 755€/m² (+6%).

Sachez que vous pouvez également retrouver des prix inférieurs à 2 000€ du m² dans des villes comme Nîmes (1 998€/m², -5,7%), Valence (1 966€/m², +1,3%), Poitiers (1 920€, -10,7%), Perpignan (1 664€, +4,4%) ou encore Béziers (1 509€, +4,8%).

>> Estimer votre bien gratuitement avec Drimki

Achat dans l’ancien : les villes les plus chères

Sur le podium des grandes villes de France les plus chères pour acquérir un logement dans l’ancien, nous retrouvons bien évidemment en tête du classement Paris où le prix du m² atteint aujourd’hui 10 767€. En revanche, on constate un ralentissement de la hausse des prix : +5,7% en 2019 contre 6,6% en 2018.

Avec une augmentation annuelle de ses prix de l’ordre de 9,1%, la ville de Lyon décroche la deuxième place du classement. Cette hausse s’est entre autres renforcée depuis la fin de l’été dernier. Le prix au m² signé arrive désormais à 5 110€ en moyenne dans la capitale des Gaules. Sa ville voisine, Villeurbanne n’est pas en reste, puisqu’elle voit ses prix immobiliers également grimpaient à la hausse (3 454€/m²). C’est d’ailleurs la plus grosse augmentation constatée sur le territoire français en 2019 (+13,5%). Cette accélération s’explique notamment par le fait que la ville absorbe une partie de la demande lyonnaise qui souffre d’une vraie pénurie de biens.

Pour finir et en conséquence du déplacement de la demande vers l’agglomération bordelaise, la ville de Bordeaux a vu ses prix immobiliers baissés de 1,1% en 2019. La capitale girondine garde cependant sa troisième place des villes françaises les plus chères. 5 110€ le m², voilà ce qu’il faudra débourser si vous souhaitez acquérir un bien ancien à Bordeaux.

Partager :
J'estime mon bien immobilier