Prix immobiliers

Immobilier Doubs : quelles évolutions en 2022 ?

  Mis à jour le 08/08/2022 08:08 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

L’immobilier du Doubs a longtemps connu une certaine stabilité des prix. Mais depuis quelques mois, acheteurs et investisseurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à ce département de Bourgogne Franche-Comté. Alors, quelles sont les grandes évolutions constatées sur le marché doubien en 2022 ? Réponses avec Drimki.

Prix immobiliers Doubs 2022 @Adobestock

Immobilier dans le Doubs : une progression de 6 % sur 12 mois

Dans le Doubs, on observe une certaine hausse des prix de l'immobilier. En douze mois, les prix des logements ont progressé de 6 %, passant ainsi de 2 010 € le m² en 2021 à 2 130 € le m² en 2022.

Cette augmentation s'explique à la fois par une forte demande et une pénurie de biens. Elle est, par ailleurs, visible sur tous les types de logements. Les appartements et maisons en entrée de gamme, qui se vendaient aux alentours de 1 220 € le m² en 2021, s’affichent aujourd’hui à 1 240 € le m². Le constat est beaucoup plus flagrant sur les biens haut de gamme. Le prix médian de ces derniers est, en effet, passé de 2 620 € le m² à 2 960 € le m², en seulement 12 mois.

Une accélération des délais de vente dans le Doubs

Autre grande évolution constatée sur le marché immobilier du Doubs : les transactions sont de plus en plus rapides. En 2021, il fallait, en effet, compter 65 jours pour vendre son bien immobilier. Aujourd’hui, seuls 60 jours sont nécessaires.

Cette moyenne cache toutefois de fortes disparités selon les villes du département. À Besançon, par exemple, les délais de vente apparaissent encore plus courts. Les vendeurs parviennent ainsi à trouver un acquéreur en seulement 52 jours. Des délais similaires sont observés à Baume-les-Dames (55 jours), Bethoncourt (58 jours) ou encore Grand-Charmont (57 jours). C’est même encore plus rapide à Saint-Vit où 39 jours suffisent. A contrario, il faut compter près de 104 jours à Mandeure, 106 jours à Valentigney et pas moins de 127 jours à Morteau pour vendre son bien immobilier.

Où acheter dans le Doubs en 2022 ?

Aujourd’hui, le marché immobilier du Doubs est favorable aux vendeurs. Les prix augmentent et les acheteurs doivent faire preuve de réactivité. Pourtant le département offre encore des prix abordables.

C’est à Morteau que les tarifs de l’immobilier sont les plus élevés. Dans cette commune, le prix médian au m2 s’établit à 2 570 € par m². La ville de Villers-le-Lac (2 530 €/m²) et de Besançon (2 510 €/m²) viennent compléter le podium.

À l’opposé, certaines communes proposent des prix très bas. Il est, par exemple, possible d’acquérir un bien à Mandeure pour seulement 1 200 € le m². Même chose à Sochaux où les logements se vendent en moyenne à 1 150 € le m². Enfin, la commune de Valentigney affiche des prix défiants toute concurrence. Le budget nécessaire pour acheter un bien dans cette ville s’élève ainsi à seulement 1 120 €/m².

Notons qu’en entrée de gamme, c’est à Montbéliard que l’on trouve le tarif le plus abordable (784 €/m²). Si vous recherchez un bien de standing, mais que votre budget est serré, faites un tour dans la ville de Sochaux où ce type de logement se négocie encore aux alentours de 1 570 €/m².

À retenir

● Dans le Doubs, les prix de l’immobilier ont augmenté de 6 % en seulement un an.
● En parallèle, le délai de vente moyen est passé de 65 jours en 2021 à 60 jours en 2022.
● Morteau, Villers-le-Lac et Besançon sont les grandes villes les plus chères du département.

Partager :