Prix immobiliers

Immobilier en 2021 : combien pour une maison en Meurthe-et-Moselle ?

  Mis à jour le 19/01/2022 09:01 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Dans le quart nord-est de la France, les prix de l’immobilier sont bien souvent nettement inférieurs à la moyenne nationale. Desservie par le TGV reliant Paris à Strasbourg et offrant un cadre de vie agréable, la Meurthe-et-Moselle ne fait pas exception à ce constat. C’est l’occasion pour certains acheteurs d’acquérir une maison. Mais pour quel budget ? Drimki fait le point.

immobilier meurthe et moselle @Adobestock

1 750 €/m² en moyenne pour un logement en Meurthe-et-Moselle

Il ne faut pas plus actuellement pour s’offrir un bien immobilier dans l’ensemble du département. Pour être précis, le budget nécessaire pour acquérir un appartement atteint 2 040 €/m² contre 1 650 €/m² environ pour une maison.

Cette moyenne cache néanmoins des disparités importantes. À Nancy par exemple, la plus grosse agglomération de Meurthe-et-Moselle, le prix médian, tout bien confondu, s’élève à 2 480 €/m². Maxéville affiche un tarif quasi identique (2 470 €/m²).

Plusieurs communes proposent par ailleurs des prix de l’immobilier toujours supérieurs à 2 000 euros le m². C’est le cas notamment de Laxou (2 190 €/m²), Saint-Max (2 190 €/m²), Villerupt (2 160 €/m²) ou encore Essey-lès-Nancy (2 080 €/m²).

Un grand nombre de petites villes offrent cependant des prix de l’immobilier inférieurs à 2 000 euros le m². Il s’agit notamment de Longwy (1 650 €/m²), de Pont-à-Mousson (1 630 €/m²), de Toul ou Jarny (1 320 €/m²).

Enfin, les primo-accédants et les acheteurs disposant d’un petit budget peuvent devenir propriétaires en Meurthe-et-Moselle en optant par exemple pour le village de Longuyon (1 060 €/m²), Lunéville (1 030 €/m²) ou encore Badonviller (636 €/m²).

2 000 € par m² pour une maison à Nancy

C’est effectivement le budget nécessaire pour acquérir ce type de bien dans la capitale de Meurthe-et-Moselle.

Deux communes affichent cependant des prix moyens supérieurs à 2 400 euros le m² pour une maison. Il s’agit de la ville de Saint-Max (2 430 €/m²) et d’Essey-lès-Nancy (2 460 €/m²). Villerupt (2 330 €/m²), Jarville-la-Malgrange (2 320 €/m²), Vandœuvre-lès-Nancy (2 290 €/m²), Laxou (2 280 €/m²) ou encore Malzéville (2 240 €/m²) offrent également des prix bien supérieurs à la moyenne du marché meurthois.

Dans certains petits villages, le budget nécessaire pour acheter une maison demeure très bas, bien inférieur aux tarifs pratiqués dans l’ensemble du département. C’est par exemple le cas à Thorey-Lyautey où le prix moyen au m² s’établit à 1 170 €. Dans certains petits villages, comme Badonviller et Baccarat, il est même possible d’acheter une maison pour moins de 800 euros le m².

Combien pour un appartement T3 en Meurthe-et-Moselle ?

Dans ce département, un appartement trois-pièces se vend entre 578 €/m² à Badonviller et 2 680 €/m² à Maxéville. Entre les deux, les tarifs varient fortement d’une commune à l’autre.

Dans la ville de Nancy, il faut compter 2 600 €/m² pour acheter un bien de ce type. Tomblaine, Laxou ou Saint Max proposent également des prix supérieurs à 2 000 euros le m².

Si les acheteurs disposent d’un budget inférieur, ils pourront se diriger vers Mont-Saint-Martin (1 550 €/m²), Longwy (1 550 €/m²) ou Pont-à-Mousson (1 550 €/m²). D’autres secteurs offrent enfin des opportunités encore plus intéressantes financièrement, pour moins de 1 500 € le m². Il s’agit par exemple des petites communes de Jarville-la-Malgrange (1 450 €/m²) ou Dombasle-sur-Meurthe (1080 €/m²).

À retenir

● Le prix médian pour une maison en Meurthe-et-Moselle est de 1 650 €/m² ;
● Si Saint-Max et Essey-lès-Nancy sont les deux villes les plus chères pour acheter une maison dans le département, Badonviller et Baccarat sont les communes les plus abordables ;
● Pour acheter un appartement T3 en Meurthe-et-Moselle, les acquéreurs doivent prévoir un budget moyen entre 578 €/m² et 2 680 €/m² selon les communes.

Le budget nécessaire pour acheter une maison en Meurthe-et-Moselle demeure relativement faible. En fonction de l’enveloppe disponible, il conviendra de s’éloigner des grandes villes du département. Les petits villages offrent très souvent des tarifs défiants toute concurrence.

Partager :