Achat immobilier

Immobilier et confinement : nouveaux projets d’achat pour les citadins

  Mis à jour le 27/11/2020 01:11 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

La crise du Covid-19 et le confinement forcé à la maison depuis le 17 mars ont fortement bousculé le marché immobilier. Alors que celui-ci était quasi à l’arrêt, les Français n’ont pas pour autant oublié leur projet d’achat. Les résultats collectés lors de notre baromètre réalisé fin mars le souligne d’ailleurs. En revanche, les critères des Français ont changé et ils se tournent désormais davantage vers l’acquisition d’un logement à la campagne. Explications.

Le confinement en ville, une situation difficile pour de nombreux citadins

Pendant pratiquement 2 mois, à la suite de la crise sanitaire actuelle, les Français ont malheureusement dû rester cloitrés chez eux. Quand certains profitaient d’une maison avec jardin, d’autres devaient malheureusement se contenter d’un appartement ou studio sans balcon ni terrasse. Selon une étude Ifop, 36% des Français ont d’ailleurs été confinés dans un appartement dont un tiers sans extérieur.

En conséquence, pour de nombreux Parisiens le choix a été évident : fuir la capitale au profit de la province en allant se confiner chez leur famille ou dans leur résidence secondaire. D’après Orange, ce sont 1,2 millions de Franciliens qui ont choisi de partir se confiner en Bretagne, en Normandie ou encore en Vendée entre le 13 et le 20 mars.

Les citadins modifient leur projet immobilier au profit des maisons avec jardin

À l’heure actuelle, alors que le déconfinement progressif commence, de nombreux citadins revoient leur projet immobilier et se tournent de plus en plus vers des annonces immobilières de maison avec jardin. C’est en effet, le constat fait par le site d’annonces Seloger : "60 à 65% des recherches portent sur des maisons en vente avec jardin, contre 35 à 40% sur des appartements, là où le rapport était de 50-50 avant le confinement" souligne Michel Lechenault, responsable éditorial du groupe.

Probablement, par crainte de revivre un confinement dans un bien sans extérieur et à l’étroit, les citadins veulent acquérir un bien plus grand et/ou à la campagne quitte à s’éloigner de leur lieu de travail.

Selon une étude réalisée par le promoteur Capelli publiée fin avril, 1 Français sur 3 souhaite désormais acquérir un logement plus grand tandis qu’1 Français sur 4 exprime dorénavant le désir de disposer d’un bien avec extérieur (bacon, terrasse ou jardin). De plus, toujours selon cette enquête, 17% des Français estiment que la proximité du logement avec le lieu de travail est aujourd’hui moins importante pour eux dans l’acquisition d’un bien.

On peut notamment noter que le développement du télétravail qui ne concernait que 3% des salariés avant la crise, est aujourd’hui en pleine expansion et devrait se généraliser encore plus dans les mois à venir. C’est donc un élément essentiel à prendre en compte dans le choix d’un bien immobilier. Les Français peuvent aujourd’hui imaginer s’installer dans un lieu plus éloigné géographiquement de leur entreprise.

La crise enclenchée par le Coronavirus bouleverse donc les Français et modifie clairement leurs attentes : ils veulent se mettre au vert !

« Chez nous, dans le Loiret, la demande commence », a indiqué Nadine Berhault, conseillère immobilier du réseau Capifrance

Les professionnels de l’immobilier (agences immobilières indépendantes, réseaux de mandataires...) constatent également un regain d’attractivité pour les logements disposant d’un extérieur et/ou situés à la campagne. Les nombreuses demandes les poussent même à programmer dès à présent des visites.

Partager :
Vous recherchez un bien à acheter ?
Trouvez rapidement avec Drimki
J'estime mon bien immobilier