Le marché de l'immobilier à Bordeaux : les tendances après le déconfinement

Publié le 05/06/2020 11:06 | Par Laura Martin

L’année 2019 a été marquée par la baisse des prix immobiliers bordelais. Qu’en est-il aujourd’hui après l’entrée en vigueur du confinement forcé pendant presque 2 mois ? Le marché immobilier à Bordeaux a-t-il résisté à la crise liée au Covid-19 ? Voici quelques éléments de réponse.

@Adobestock

Des prix toujours en baisse au premier trimestre 2020

Après plusieurs années de hausse consécutive dans le neuf comme dans l’ancien, la capitale de la Gironde a vu ses prix immobiliers dégringoler à partir de l’été 2019. En octobre dernier, une baisse de l’ordre de 0,2% sur un an a par exemple été enregistrée par le baromètre LPI/Seloger (contre +11% en octobre 2018). La cause ? Les prix étaient devenus bien trop élevés pour conditionner un achat par les ménages modestes et les acheteurs aux revenus moyens.

Malheureusement, le début de l’année 2020 suit le même chemin… En témoignent les chiffres du baromètre à fin février : -1,3% d’évolution sur les prix au m² signés.

Confinement : quels impacts sur le marché immobilier à Bordeaux ?

15% de baisse observée pendant la première semaine de confinement…

Le confinement survenu le 17 mars n’aura pas inversé la tendance bien au contraire. En effet, la ville de Bordeaux a enregistré une chute de son prix moyen au m² affiché de 15%. Alors que les annonces immobilières affichaient un prix moyen de 4 949€ le m² le 16 mars, ce chiffre est descendu à 4 186€ une semaine plus tard.

De même, le nombre d’annonces immobilières émises a fortement baissé dès l’arrivée de la crise sanitaire. Le 9 mars 2020 soit une semaine avant le début du confinement, on ne répertoriait pas moins de 427 annonces de vente immobilière à Bordeaux contre 87 la semaine suivante.

Semaine du Nombres d’annonces
immobilières
Prix moyen au m² affiché
04/11/2019 118 4 584
09/12/2019 129 4 356
13/01/2020 146 4 439
10/02/2020 422 4 857
09/03/2020 427 5 011
16/03/2020 87 4 949
23/03/2020 93 4 186
30/03/2020 89 4 746
06/04/2020 92 4 767
13/04/2020 117 5 022
20/04/2020 141 4 915
27/04/2020 161 4 828
04/05/2020 326 4 923
11/05/2020 556 5 055
25/05/2020 643 5 411

… suivie par un retour à la hausse !

Cependant, cette forte baisse n’aura été que transitoire et les prix immobiliers ainsi que le nombre d’annonces immobilières repartent à la hausse dès la deuxième semaine de confinement. Le constat est même plutôt positif car le prix moyen au m² affiché la semaine du 13 avril était supérieur à ceux observés depuis le début de l’année (5 022€ contre 5 011€ le 9 mars).

En conclusion, bien que l’évolution du prix des logements à Bordeaux soit en négatif sur un an, la hausse observée pendant la période de confinement est synonyme d’un regain d’activité de la part de potentiels acquéreurs. De plus, comme nous l’avions vu à plusieurs reprises, la demande pour acheter une maison avec jardin explose et la métropole bordelaise en profite également : +1,9% de hausse constatée sur le prix au m² signé à fin avril (4 655€).

La situation post déconfinement : de bonnes perspectives pour la suite

Depuis le 11 mai, jour du déconfinement, le marché immobilier bordelais continue sa remontée. En effet, la semaine du 25 mai, le nombre d’annonces immobilières en ligne était de l’ordre de 643, soit +556 depuis le 16 mars ! Même situation en ce qui concerne les prix immobiliers : ils continuent leur ascension pour atteindre en moyenne 5 411€ le m² affiché. Ces données sont par ailleurs les plus importantes relevées depuis le début de l’année 2020 !

La demande est telle que l’indicateur de tension immobilière (ITI) en mai 2020 atteint les 14%. Plus précisément, le nombre d'acheteurs est supérieur de 14% au nombre de biens en vente. La ville de Bordeaux est donc 9ème devant Marseille (13%) et derrière Lyon (18%), Montpellier (25%), Paris (26%) ou encore Lille classée en 1ère position avec ses 33%.

Le marché redevient dynamique et on peut donc s’attendre à d’autres augmentations du prix des logements dans les semaines à venir ainsi qu’à des délais de vente raccourcis. Notre conseil ? N’attendez-plus pour rechercher votre bien immobilier à Bordeaux !

J'estime mon bien immobilier