L’évolution des prix immobiliers à Lille

C’est un fait avéré, le marché lillois est depuis quelques années en pleine effervescence et le retour au calme n’est a priori pas à l’ordre du jour. Les prix de l’immobilier dans la capitale des Flandres continuent de grimper à la hausse. Nicolas Ghesquiere, conseiller immobilier et manager de l’Atelier Capifrance à Lille fait le point sur la situation.

Du fait de sa position géographique stratégique à seulement 1h de Paris en TGV, la ville de Lille est devenue pour de nombreux parisiens le nouvel eldorado, où il fait bon vivre et donc l’endroit idéal pour s’installer. Nombreuses sont les personnes qui désertent en effet la capitale française aux prix immobiliers démesurés pour la cité nordiste. Quête de tranquillité, marché parisien saturé, cadre et qualité de vie, la ville attire de plus en plus de familles et voit ainsi ses prix immobiliers flambés. On peut notamment citer plus de 5,4% d’augmentation sur 1 an et plus de 16,6% sur 5 ans. En décembre 2019, le prix moyen pour acquérir un appartement à Lille était de l’ordre de 2890€ le m² et de 2474€ le m² pour une maison.

Des secteurs plus prisés que d’autres

Le marché continue donc d’augmenter avec une très forte demande dans l’hyper centre, le Vieux Lille et Vauban qui restent des valeurs sûres. Ce sont des secteurs très prisés qui ne cessent de prendre de la valeur et où la tension immobilière se fait sentir, révèle notre expert immobilier. Un bien au prix est vendu par exemple en 48/72h. Les prix dans ces quartiers ont encore évolué à la hausse d’environ 3% cette année pour un bien standard voir jusqu’à près de 10% pour les studios ou les 2 pièces, qui sont totalement pris d’assaut. Pour les propriétaires qui souhaitent vendre ces types de biens, il est donc primordial de faire estimer correctement son logement. Sur ces produits très recherchés par les parents d’étudiants ou encore les investisseurs, les prix peuvent frôler les 5000€ du m² s’ils sont en parfait état, souligne Nicolas Ghesquiere.

>> Estimer votre bien gratuitement avec Drimki

Pour les acquéreurs avec un budget plus serré, notre conseiller immobilier suggère d’autres quartiers de Lille qui connaissent une inflation beaucoup moins importante comme par exemple Lille Sud, Moulins ou Wazemmes. Il serait donc intéressant d’effectuer des recherches sur ces quartiers ou vers des communes avoisinantes de Lille si l’on souhaite diminuer les prix. Les potentiels acquéreurs espèrent cependant que ces différents secteurs évoluent et montent dans les années à venir car au jour d’aujourd’hui une réflexion est toujours nécessaire avant de passer le cap de l’achat.

Tendances actuelles et perspectives sur 2020

Globalement, le marché immobilier actuel à Lille devient de plus en plus tendu et arrive à saturation. La tendance reste haussière sur les secteurs très recherchés car il y a une véritable carence des biens. A contrario, le fichier acquéreurs gonfle lui, tous les jours un peu plus. Le nombre d’acheteurs en décembre 2019 serait même 43% supérieur au nombre de biens à vendre. Cela classe d’ailleurs Lille comme étant la ville avec la plus importante tension immobilière (ITI), bien loin devant Rennes (29%), Toulouse (27%) ou encore Paris (26%). L’attraction ressentie pour la capitale des Hauts-de-France est donc loin d’être une simple passade. Il faut même certainement s’attendre à de nouvelles hausses des prix de l’immobilier lillois durant l’année 2020.

Partager :