Prix immobiliers

Lyon : 10,5% de hausse des prix sur un an

  Mis à jour le 27/11/2020 03:11 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Malgré la crise sanitaire, l’attractivité pour la ville de Lyon ne fléchit pas. Au cours des 3 derniers mois, les prix des logements ont d’ailleurs augmenté de 0,3%. Ce chiffre atteint même 10,5% en glissement annuel soit 2 points de plus qu’à Paris qui enregistre 8,6% d’augmentation sur un an !

@Adobestock

5 501€ le m² moyen à Lyon

D’après les données recueillies par le baromètre LPI/Seloger, la pandémie n’a eu que très peu d’impact sur le marché de l’immobilier lyonnais. En effet, les prix des logements s’envolent encore à fin juin pour atteindre en moyenne 5 501€ du m² signé ! De plus, bien que les ventes se soient effondrées, les 9 arrondissements de l’ancienne capitale des Gaules enregistrent tous de fortes augmentations. Comprises entre 6% et plus de 15%, celles-ci viennent consolider des prix déjà très élevés.

6 arrondissements sur 9 enregistrent une hausse supérieure à 9%

Parmi les arrondissements les plus chers de Lyon, le 6ème arrive bien entendu en tête. Avec des quartiers comme Bellecombe et Les Brotteaux situés à proximité du Parc de la Tête d’Or, cet arrondissement reste le plus prisé de la ville. Ainsi, pour y acquérir un bien dans l’ancien, prévoyez à l’heure actuelle un budget moyen de 6 908€ le m² signé (soit +9,6% d’augmentation sur 12 mois).

Les 1er et 2ème arrondissements, très recherchés également, suivent le mouvement et enregistrent une augmentation annuelle respective de 6,2% et 8,9% sur leurs prix immobiliers. Le prix moyen au mètre carré atteint les 6 697€ pour l’arrondissement abritant les quartiers Confluence ou Bellecour (2ème) et il s’élève à 6 099€ dans le 1er arrondissement lyonnais.

Les plus fortes hausses relevées sur les 12 derniers mois reviennent quant à elles aux 5ème (+15,8% vs juin 2019), 8ème (+15,3%) et 4ème arrondissements de la ville (+14,4%).

Arrondissements de Lyon Prix au m²/signé Evolution sur 1 an
1er arrondissement 6 099 € +6,2 %
2ème arrondissement 6 697 € +8,9 %
3ème arrondissement 5 120 € +9,9 %
4ème arrondissement 5 874 € +14,4 %
5ème arrondissement 4 700 € +15,8 %
6ème arrondissement 6 908 € +9,6 %
7ème arrondissement 4 912 € +7,6 %
8ème arrondissement 4 086 € +15,3 %
9ème arrondissement 3 677 € +9,7 %

Pour les futurs acquéreurs avec des budgets moins conséquents, notons que le 9ème arrondissement reste toujours le plus accessible financièrement, et ce, malgré une hausse de 9,7% relevée sur un an. Acheter un bien ancien dans ce secteur vous coûtera ainsi 3 677€ du m².

Augmentation rapide des prix dans la métropole

En ce qui concerne la métropole lyonnaise, celle-ci n’est pas en reste puisqu’elle voit le prix de ses logements anciens grimper en flèche depuis 1 an. À fin juin, le prix moyen atteignait ainsi 4 421€ le m² pour les appartements soit +8,6% d’augmentation annuelle et 5 044€ pour les maisons (+5,6%).

Quant aux prix moyens constatés dans les grandes villes en périphérie de Lyon, ils sont également en forte hausse. Notons par exemple +11,1% d’augmentation sur 1 an pour Villeurbanne (3 628€/m²) ou encore +7,3% pour la ville de Vaulx-en-Velin (2 165€/m²). Seule exception au tableau, la commune de Vénissieux qui enregistre une légère baisse de 0,5% de son prix au m² moyen (2 170€).

Partager :
J'estime mon bien immobilier