Marché immobilier à Grenoble : quelles tendances pour 2020 ?

Publié le 29/01/2020 11:01 | Par Laura Martin

À l’inverse de nombreuses métropoles françaises, la ville de Grenoble a connu une diminution de ses prix immobiliers de l’ordre de 0,7% durant l’année 2018. Après un regain d’attractivité en 2019 avec une augmentation de 4,9%, qu’en est-il aujourd’hui ? Quelle sera la tendance du marché en 2020 ? Et où est-il encore possible d’acheter un bien avec un budget restreint ?

En ce début d’année 2020, la Capitale des Alpes connaît une nouvelle augmentation de ses prix immobiliers dans l’ancien. D’après le baromètre LPI-Seloger.com, les prix sont ainsi en hausse de 6% de plus par rapport à l’année dernière. Aujourd’hui, un logement ancien se vend par exemple, en moyenne 2 755€ du m² alors que son prix était de 2 740€/m² fin décembre 2019.

Notre experte Hélène Pinna, conseillère immobilier Capifrance sur Grenoble et son agglomération, constate quant à elle un maintien des prix globaux dans l’hypercentre de la ville où ils avoisinent les 3 500€ du m². En revanche, elle souligne une grosse disparité en fonction des quartiers où l’on alterne entre maintien des prix et fortes chutes sur les quartiers sensibles.

Si vous disposez d’un petit budget et que vous cherchez à acquérir un bien dans le secteur grenoblois, notre conseillère recommande fortement d’orienter votre recherche sur la première couronne de Grenoble où les prix sont plutôt abordables (environ 2 500€/m²) mais aussi sur les communes attenantes comme Saint Martin d’Hères et Seyssinet.

>> Estimer votre bien gratuitement avec Drimki

Une forte demande en périphérie de Grenoble

Parmi les biens les plus recherchés, on retrouve les logements anciens mais rénovés avec soin allant du T1 au T4 de 90m² mais également les maisons individuelles qui connaissent une forte attractivité. En conséquence, les prix augmentent considérablement sur ce type de biens (+6% de hausse sur un an). Comptez une moyenne de 2 706€ le m² pour un appartement ancien et 3 704€ le m² pour devenir propriétaire d’une maison dans la métropole grenobloise.

Selon Hélène Pinna, le souhait d’acquérir une maison est de plus en plus important pour la demande et se ressent au quotidien. Elle souligne le fait que les futurs acheteurs recherchent en particulier des maisons à rénover comprises entre 300 000€ et 350 000€. De plus, elle précise que la demande se déplace aujourd’hui jusqu’à maximum 20 minutes de Grenoble pour trouver une maison dans des quartiers calmes et à proximité des transports en commun.

Les communes limitrophes de Grenoble comme Meylan, La Tronche, Claix ou encore Uriage-Les-Bains sont d’ailleurs prises d’assaut et voient leurs prix immobiliers grimper en flèche. Notons par exemple, selon les données seloger du mois de janvier 2020, un prix immobilier au m² en moyenne à 3 219€ pour Meylan, 2 945€ pour La Tronche, 2 918€ à Claix et 3 080€ à Uriage-Les-Bains.

Pour l’année 2020, notre conseillère anticipe une bonne année pour l’immobilier grenoblois du fait des taux d'intérêt toujours très bas. En effet, elle a pu constater en 2019, qu’un grand nombre de jeunes ménages ont sauté le pas du premier achat ou ont commencé à visiter. Bien que le nombre d’acheteurs soit toujours supérieur au nombre de biens sur le marché, la demande ne devrait donc pas diminuer dans les mois à venir…

J'estime mon bien immobilier