Où acheter un bien immobilier à Bordeaux en 2020 ?

Publié le 08/01/2020 02:01 | Par Laura Martin

Après une hausse significative des prix de l’immobilier sur les 5 dernières années, le temps est aujourd’hui à l’accalmie pour la préfecture de la Gironde ! Qu’on se le dise, c’est en 2020 qu’il faudra devenir propriétaire !

Bilan 2019 et perspectives pour 2020

« Le début d’année 2019 a marqué le pas sur 2017 et 2018 par une croissance du stock immobilier à Bordeaux. Passé l’euphorie des deux dernières années, les acquéreurs ont eu peur d’acheter sur un pic et de voir leur capital s’amenuir par la suite » indique notre expert Stéphane Canu conseiller immobilier Capifrance à Bordeaux.

En juin 2019, l’indicateur de tension immobilière (ITI) était par exemple de 0,8, soit 8 acquéreurs pour 10 biens à la vente. En toute logique, il y a eu une tendance des prix à la baisse qui a entrainé un regain d’attractivité pour les acheteurs. En septembre 2019, la ville enregistrait alors une baisse de ses prix immobiliers de l’ordre de 0,4% sur 1 an. C’est dire l’écart considérable par rapport à 2018 où les chiffres variés entre 12 et 15% de hausse annuelle selon les indicateurs.

Le regain d’intérêt de la part des acquéreurs est tel que l’ITI dépasse en décembre 2019 le 1%. Il est même de l’ordre de 1,4% ! Qui dit regain d’attractivité, dit délai de vente raccourci ! C’est en tout cas ce que constate Stéphane Canu : « Les biens compris entre 300 000€ et 400 000€ se vendent très rapidement, tout comme les biens au-delà du million. Entre les deux, c’est un peu plus compliqué car la demande est moins forte. »

Pour l’année 2020, notre conseiller immobilier à Bordeaux pronostique même une nouvelle hausse des prix tout comme certains professionnels du secteur qui prévoient une hausse d’environ 2% maximum d’ici à septembre 2020. Il n’est donc plus question d’attendre, c’est maintenant qu’il faut passer le cap et devenir propriétaire, et ce avant que les prix ne remontent considérablement à la hausse.

image1

Acheter, oui, mais quels sont les secteurs à privilégier ?

Des envies de maison

Si vous souhaitez acquérir une maison, il faudra concentrer vos recherches sur les secteurs de Barrière de Bègles, Bordeaux Sud, Nansouty ou Saint Augustin souligne notre expert immobilier. On y trouve de petites échoppes et relativement peu d’appartements. La meilleure opération serait d’acquérir une échoppe dans les quartiers de Barrière de Bègles, Nansouty ou Bordeaux Sud. Pourquoi ? Car ces quartiers sont situés à proximité de la Gare Saint Jean et donc à 2h de Paris. Comptez une estimation en moyenne à 4300€ le m² pour un appartement et 4500€ le m² pour une maison dans ces secteurs. Cela reste dans une moyenne basse pour Bordeaux qui est aux alentours de 4750€ le m², il y a donc une réserve d’augmentation des prix assez conséquente.

Je souhaite acheter un appartement

À la recherche d’un appartement ? Les quartiers populaires de Saint Michel et Capucins sont à privilégier. On y trouve de très belles rénovations avec les prestations de l’ancien. En matière de prix, ces secteurs plus élevés que les précédents, avoisinent environ 5200€ du m². Stéphane Canu sélectionne également les secteurs de La Bastide et de La Benauge car très bien placés, proches de l’hypercentre de Bordeaux et avec des prix se situant pour le moment dans la moyenne basse du marché. Le Triangle d’Or quant à lui, véritable cœur de la ville, reste un excellent investissement. Attention cependant aux prix qui s’envolent ! Il faudra compter pour ce secteur plus de 6000€ le m² en moyenne voir 9000/10000€ pour les ventes les plus ambitieuses soit quasiment des prix parisiens.

Et si on s’éloigner du centre ?

A interroger notre expert, si vous souhaitez vous détacher du centre de Bordeaux, il faudra prioriser vos recherches sur la rive droite de la ville. Le bas Cenon, Lormont ou le bas Floirac sont des secteurs en devenir où les prix vont exploser grâce notamment au projet Bordeaux Euratlantique. Son conseil : investir ici mais dans l’ancien car le neuf est quasiment au prix de l’adresse Bordeaux. Pour Cenon, il faudra débourser environ 2600€ du m² en moyenne pour l’ensemble de la ville et 3000€ du m² lorsqu’on se rapproche de Bordeaux. Quant à Floirac, comptez plutôt 3200€ du m². Tous les biens ne sont pas forcément en bon état mais le potentiel est là, révèle notre conseiller.

À vous de jouer !

J'estime mon bien immobilier