Prix immobiliers

Prix immobilier : 3 316€ le m² en mars 2022

  Mis à jour le 25/05/2022 12:05 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Que dire du marché immobilier en mars 2022 ? Quels sont les prix immobiliers moyens pratiqués en France ? Où en sont les marges de négociation ? On analyse ensemble le dernier baromètre LPI.

@Adobestock

Les ventes immobilières chutent dans toutes les régions

Après plusieurs mois d’expansion du marché, le nombre de compromis de vente signés en France pour des logements anciens a reculé de 23,6%, sur les 3 derniers mois en glissement annuel. Notons que la région Ile de France est plus touchée par cette chute des ventes avec 39,5% de transactions en moins contre 14% pour la Province.

« Les ventes n’ont ainsi reculé que de l’ordre de 5 % dans des régions aussi différentes que l’Alsace, le Limousin, Midi-Pyrénées et PACA. Et le recul n’est que de 10 % en Auvergne, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes. Dans toutes ces régions différentes, tant par la taille des marchés que par les niveaux des prix pratiqués, la demande a en général moins souffert du resserrement du crédit qu’ailleurs. » analyse Michel Mouillart

4 985€ le m² signé pour un logement neuf

Sur le marché du neuf, le dernier baromètre LPI relève une nette progression des prix de l’immobilier des maisons. La courbe des prix qui s’était inversée durant l’été dernier, affiche désormais une hausse de 5,9% sur les 3 derniers mois. Comptez en mars 2022, un prix au m² moyen signé à 2 308€ pour acheter une maison neuve.

Concernant, les appartements dans le neuf, le prix moyen signé atteint 6 056€ du m². L’augmentation est donc très légère sur le dernier trimestre avec seulement +0,3%.

Les prix se renforcent dans l’ancien

La hausse des prix des biens immobiliers anciens s’est poursuivie au cours des 3 derniers mois. On enregistre ainsi un prix moyen du m² signé à 3 316€ à fin mars 2022, soit +1,7% d’augmentation au global, tous logements confondus.

Dans le détail, la demande reste soutenue sur le marché des maisons. En effet, le prix immobilier progresse de 3,4% sur le dernier trimestre avec un prix moyen qui atteint 2 737€/m².

Sur le marché des appartements, la hausse des prix s’accélère pour atteindre un prix moyen à 3 926€ le mètre carré signé.

« Le rythme de la hausse des prix signés des appartements anciens s’est affaibli depuis l’été 2021. Mais en mars 2022, l’augmentation des prix constatée au cours des 3 derniers mois était de 0.6 %, en glissement trimestriel, contre 0.2 % en décembre 2021. Car si dans nombre des plus grandes villes la progression des prix des appartements ralentit encore, compte tenu de leurs niveaux actuels, l’augmentation devient plus rapide dans la plupart des autres villes, quelle que soit leur taille. » explique Michel Mouillart
Ville Prix du m² moyen signé
Paris 11 603€ (+7,3%)
Marseille 3 329€ (+5,6%)
Lyon 5 589€ (+0,5%)
Bordeaux 4 959€ (+1,6%)
Nice 4 870€ (+6,3%)
Lille 3 868€ (+8,5%)
Rennes 4 063€ (+4,8%)
Saint Etienne 1 506€ (+2%)
Toulouse 3 833€ (+5,7%)
Montpellier 3 548€ (+7,7%)
Grenoble 2 926€ (+9,2%)
Strasbourg 3 945€ (+1,9%)

Les marges de négociation continuent de progresser

Comme sur les mois précédents, on constate de nouveau une augmentation des marges de négociation en mars 2022. Ainsi, elles s’établissent à 5,8% en moyenne sur l’ensemble du marché, maisons et appartements confondus, soit 0,2 points de plus que sur le mois de février.

On retrouve une marge qui atteint 5,3% sur le marché des appartements et 6,3% sur celui des maisons.

« Dans beaucoup de régions, particulièrement affectées par la chute des ventes constatée en mars, les marges s’établissent à un niveau révélateur des déséquilibres des marchés (au moins 7 %) : en Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche Comté ou dans le Centre et le Limousin, donc dans des régions où la demande est fortement déstabilisée par les évolutions économique et financière récentes. » ajoute Michel Mouillart

À retenir

● 3 316€ en moyenne du mètre carré signé en France dans l’ancien.
● Les prix progressent nettement sur le marché des maisons neuves (+5,9% au cours des 3 derniers mois).
● Les marge de négociation atteignent 5,8% en moyenne dans l’ancien, tous biens confondus.
● Le nombre de ventes immobilières continent de chuter avec -23,6% sur un an.

Partager :