Quelle marche à suivre pour obtenir le meilleur taux pour son profil et pour son projet ?

Publié le 06/03/2020 09:03 | Par Laura Martin

Vous avez eu un coup de cœur pour un bien immobilier ? Vous disposez de 45 jours en général pour obtenir votre financement, selon la clause suspensive du compromis de vente que vous venez de signer. C’est aussi le moment de faire la chasse au meilleur taux immobilier, mais comment obtenir ce fameux taux le plus avantageux en fonction de votre projet et de votre profil ?

Soignez votre dossier

Afin de mettre toutes les chances de votre côté et obtenir le meilleur taux possible en fonction de votre projet et de votre profil, il va tout d’abord vous falloir présenter un dossier béton, voici quelques conseils à ce sujet :

Présentez des revenus stables : la banque se basera sur la stabilité de vos revenus, entre autres, pour vous proposer un financement. Un emploi en CDI hors période d’essai peut ainsi mettre toutes les chances de votre côté. On vous demandera en effet vos 3 derniers bulletins de salaire. Si vous êtes indépendant, vous pouvez fournir les trois derniers bilans comptables.

Proposez un apport personnel : en général, apporter 10% du montant total permet de financer les frais de notaire et de garantie. L’apport montrera à la banque à la fois votre implication dans le projet, et votre possibilité à absorber le saut de charge représenté par la mensualité de prêt immobilier par rapport, par exemple, à votre loyer actuel. Vous pouvez bien sûr présenter un apport plus conséquent, qui vous permettra d’emprunter une somme moins importante.

Montrez une bonne gestion de vos comptes : la banque épluchera vos 3 derniers relevés de compte. Des découverts et des commissions d’intervention risquent de leur donner grise mine. Présenter des comptes sans découvert vous permettra au contraire de mettre toutes les chances de votre côté, car cela montre que vous êtes un bon gestionnaire.

Epargnez ! Montrer des signes d’une épargne régulière vous permet encore une fois, de montrer la bonne gestion de votre budget et votre capacité à absorber un saut de charge. D’une manière générale, épargner vous permet également de faire face à un coup dur sans devoir, par exemple, souscrire un crédit conso pour changer un électroménager qui aurait rendu l’âme. Soldez vos crédits en cours : la banque analysera votre taux d’endettement afin de vous proposer un crédit immobilier en phase avec vos possibilités de remboursement. Dans la mesure du possible, soldez un éventuel crédit à la consommation en cours, qui grignote déjà une partie de votre endettement.

Faites appel à un courtier en crédit immobilier

Votre dossier d’emprunteur est en votre faveur ? Vous pouvez réaliser une simulation de prêt immobilier complète pour affiner vos prévisions. Cette simulation de crédit vous donnera des indications sur les montants empruntables, les mensualités possibles, une visualisation de votre tableau d’amortissement prévisionnel, votre taux d’endettement, et même vos droits éventuels à un prêt à taux zéro. Il va falloir faire le tour des banques et les mettre en concurrence afin d’obtenir le meilleur taux possible en fonction de votre profil. Pour gagner du temps et être efficace, faites-vous accompagner par un courtier immobilier. Pour cela, commencez par remplir un formulaire en ligne afin de comparer les offres des banques. Ensuite, un courtier vous rappelle afin d’analyser votre projet et votre profil d’emprunteur. Ce qui lui permet ensuite de négocier les meilleures offres (et donc le meilleur taux) auprès de ses partenaires bancaires et vous aider dans le choix du financement le plus adapté à votre besoin. De plus, au-delà de la recherche du meilleur taux, le courtier peut également rechercher pour vous l’assurance de prêt au meilleur tarif dans le respect des équivalences de garantie, ce qui vous permet d’optimiser encore le coût total de l’opération. Le courtier vous accompagne jusqu’au déblocage des fonds, et demeure donc à votre écoute à toutes les étapes de votre recherche de financement.

J'estime mon bien immobilier