Aides Financières

Quelles aides pour la rénovation énergétique en 2022 ?

  Mis à jour le 08/08/2022 09:08 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre logement ? Plusieurs dispositifs sont mis à disposition des bailleurs et des propriétaires pour les aider à financer leurs travaux. Lesquels ? Drimki fait le point sur les aides pour la rénovation énergétique en 2022.

aides rénovation énergétique @Adobestock

Les primes « Coup de pouces économies d’énergie »

Attribuée par les entreprises partenaires, sans condition de ressources, la prime « Coup de pouces économies d’énergie chauffage » permet de financer le remplacement des chaudières au gaz, au charbon et au fioul effectué avant le 31 décembre 2026. Le montant de cette prime énergie varie en fonction du revenu fiscal de référence du foyer. Les ménages très modestes peuvent ainsi obtenir jusqu’à 4 000 euros, contre 2 500 euros pour les autres demandeurs.

Une prime « coup de pouce isolation » assure une partie du financement des travaux d’énergie concernant les plafonds, les toitures et les combles. En revanche, depuis le 1er juillet 2022, il n'est plus possible de la demander. Seuls les travaux dont la date d'engagement est antérieure au 1er juillet 2022 et dont la date d'achèvement est au plus tard le 30 septembre 2022 sont éligibles.

Le coup de pouce « Rénovation performante d'une maison individuelle » est disponible depuis le 12 octobre 2020 afin de financer l’amélioration globale de la performance énergétique de votre bien. Pour en profiter, vous devez commencer vos travaux avant le 31 décembre 2025. Ces derniers doivent, par ailleurs, être achevés au plus tard le 31 décembre 2026.

Financer une rénovation énergétique en 2022 avec Ma PrimeRénov’

En 2022, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Ce dispositif a remplacé le crédit d’impôt transition énergétique et l’aide « Habiter mieux agilité » proposée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Ouverte à tous les ménages, Ma PrimeRénov’ permet aux propriétaires d’améliorer la performance énergétique de leur résidence principale de plus de 15 ans. Les copropriétés peuvent également utiliser ce dispositif pour entreprendre des travaux énergétiques dans les parties communes de l’immeuble. Enfin, les bailleurs peuvent bénéficier de cette aide énergie à condition de ne pas avoir mis en location plus de 3 logements sur les 5 dernières années.

L’attribution de Ma PrimeRénov’ est effectuée sans condition de revenus. Ces derniers, ainsi que la nature des travaux, sont toutefois pris en compte pour déterminer le montant de la prime. En pratique, plus les ressources du demandeur augmentent, moins la prime est élevée.

MaPrimeRénov' Sérénité : une aide à la rénovation énergétique en 2022

L'Anah peut vous aider à financer plusieurs travaux d’énergie effectués simultanément dans votre logement. Pour en profiter, vous devez toutefois remplir plusieurs conditions :

  • le logement concerné doit être votre résidence principale ;
  • le bien doit avoir plus de 15 ans ;
  • vous devez disposer de revenus modestes ou très modestes ;
  • le gain énergétique des travaux doit être de 35 % au minimum ;
  • vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux 0 dans les 5 dernières années.

Le montant de MaPrimeRénov' Sérénité varie quant à elle en fonction de vos revenus :

  • si vos ressources sont modestes, l'Anah prend en charge 35 % du montant total des travaux hors taxes, avec un maximum de 10 500 euros ;
  • si vos ressources sont très modestes, la prime couvre 50 % de vos dépenses jusqu’à 15 000 euros.

L’éco-prêt à taux zéro pour vos travaux de rénovation énergétique en 2022

Disponible jusqu’au 31 décembre 2022, l’éco-prêt taux zéro (éco-PTZ) est un crédit sans intérêt, remboursable sur 15 ans, destiné à financer les travaux d’énergie ponctuels, globaux ou de réhabilitation. Il peut être accordé par les établissements bancaires partenaires aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux copropriétés.

En fonction de la nature des travaux entrepris par le propriétaire du logement, le montant de l’éco-PTZ peut atteindre jusqu’à 50 000 euros.

Bon à savoir

La TVA à 5,5 %
Les propriétaires occupants, les bailleurs mais également les locataires peuvent profiter d’une TVA à taux réduit pour leurs travaux de rénovation énergétique. Le logement doit toutefois être achevé depuis au moins 2 ans. Il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire.

Certains de vos travaux énergétiques peuvent, enfin, être financés par le chèque énergie. Nominatif, celui-ci est attribué chaque année sous condition de ressources, en fonction de votre revenu fiscal de référence et de la composition de votre foyer.

À retenir

● Les coups de pouce économie d’énergie et MaPrimeRénov’ sont des aides directes attribuées sans condition de ressources.
● MaPrimeRénov’ Sérénité est un dispositif destiné aux ménages les plus modestes, afin de les encourager à améliorer la performance énergétique de leur logement.
● L’éco-prêt à taux 0 est une solution simple pour financer ses travaux d’énergie sans verser d’intérêts.

Partager :