Quels sont les quartiers encore abordables à Lyon ?

Publié le 22/01/2020 09:01 | Par Laura Martin

En 2019, Lyon et Bordeaux se sont plus que jamais bagarrées la deuxième place du podium dans le top des villes les plus chères de France derrière l’indétrônable Paris. Selon le baromètre LPI-SeLoger, il faut même désormais compter une moyenne de 5167€ le m² si l’on souhaite acquérir un bien dans la ville des lumières.

Alors où est-il encore possible d’acheter lorsqu’on a un budget moyen ? Thierry Gasque, conseiller immobilier Refleximmo sur Lyon et sa région nous donne des réponses.

2019, une année compliquée !

Si l’on doit dresser un bilan du marché immobilier lyonnais sur l’année qui vient de s’écouler, on peut dire que cela n’a pas été de tout repos ! En effet, les prix n’ont cessé d’augmenter, tant dans le centre-ville qu’en périphérie. On peut par exemple citer Villeurbanne, seconde commune la plus importante du Rhône avec 150 000 habitants. Surnommée le 10ème arrondissement de Lyon, elle fait face à une augmentation de ses prix de plus de 11,7% sur 1 an ! Elle surpasse même la capitale des Gaules qui atteint quant à elle plus de 7,5% de hausse sur l’année.

« Le marché actuel est extrêmement tendu, il y a une forte demande par rapport à l’offre. J’arrive même à vendre au-dessus des prix du marché », affirme notre expert immobilier. Du fait de sa situation géographique avantageuse, située à peine à 2h de Paris en TGV, entre mer méditerranée et montagnes des Alpes, la ville de Lyon continue son ascension dans le cœur des Français et surtout des Parisiens. Nombreux sont ceux qui tombent sous le charme de la ville et veulent s’y installer, au détriment de la capitale française et de ses prix immobiliers exorbitants.

Des arrondissements où les prix s’envolent

Parmi les secteurs les plus chers de Lyon, on retrouve bien évidemment en pole position le 6ème arrondissement, connu comme étant le plus huppé de la ville ! Avec ses beaux immeubles haussmanniens et ses hôtels particuliers, Il est également prisé par des gens fortunés car il est occupé par le parc de la Tête d’or. Dans cet arrondissement, les prix peuvent grimper jusqu’à 12000/13000 € le m² souligne Thierry Gasque. Suit ensuite le 2ème arrondissement, très dynamique, il est situé sur la pointe sud de la Presqu’île, célèbre notamment pour sa place Bellecour ou encore le quartier de la Confluence. On y retrouve une grande partie de la bourgeoisie lyonnaise.

Le 1er arrondissement, plus petit de tous, attire également une population aisée. C’est un quartier très animé qui s’étend autour de la place des Terreaux. Le 4ème arrondissement ainsi que le 3ème ferment la marche des secteurs les plus onéreux de Lyon. Quartier d’affaires de « la Part-Dieu » ou quartier historique de « La Croix Rousse », ce n’est pas ici que les plus petits budgets trouveront leur bonheur.

Des secteurs malgré tout « encore » abordables

« Il est très difficile de choisir, car cela dépend de ce que vous entendez par abordable », explique notre conseiller lyonnais. Toutefois, il définit Lyon Vaise, le 9ème arrondissement comme étant le plus accessible financièrement. Il s’agit d’une zone industrielle dans le nord-ouest de la ville, où bon nombre d’entreprises fleurissent. Il faut compter en moyenne dans cette zone une estimation à 3267€ le m². Le 8ème arrondissement (3371€), le 5ème surnommé le « Vieux Lyon » (3433€) et pour finir le 7ème (4377€) peuvent également être une bonne solution pour investir dans la ville. Ils se situent dans la moyenne basse du marché mais attirent tout de même de plus en plus d’acquéreurs. Notons par exemple une augmentation des prix des appartements dans l’ancien de plus de 13,4% sur un an pour le 5ème arrondissement et de plus de 9,4% pour le 8ème.

Même si la commune de Villeurbanne a subi cette année une importante augmentation de ses prix immobiliers, elle reste un secteur intéressant à privilégier. Ici, le m² est estimé en moyenne à 3419€ et selon Thierry Gasque, les prix peuvent même descendre à 700€ le m² dans certains quartiers. Idéalement placée, la commune attire de plus en plus car elle jouit d’une proximité avec La Part Dieu et ce grâce à un réseau de tramways toujours plus performant. Alors, convaincu ?

J'estime mon bien immobilier