Vente immobilière

Vendre un bien immobilier à distance

  Mis à jour le 01/12/2020 07:12 - ( mots)  Par Laura Martin
Partager :

Parmi les nombreuses particularités d’une vente immobilière, la distance peut très vite devenir un frein pour un vendeur. En effet, celui-ci peut être réticent à l’idée d’entreprendre des démarches tout en sachant qu’il ne pourra pas être présent pendant le processus de vente. Si tel est votre cas, sachez que c'est possible, et légal, de vendre un bien immobilier à distance ! Que vous soyez à l’étranger, dans une autre ville ou tout simplement dans une région éloignée de votre bien immobilier : suivez le guide !

@Adobestock

La mise en vente : une question de confiance

Étant absent physiquement, vous devez parer à toutes les démarches qui vous attendent. En premier lieu, le plus important est de savoir qui va s’occuper de la mise en vente du bien immobilier ? 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Optez pour une personne tierce de votre entourage : Vous connaissez quelqu’un de confiance qui pourrait vous aider ? Parfait, vous pouvez lui confier la vente de votre bien immobilier ! Cette personne se chargera de faire visiter votre logement aux acquéreurs potentiels et vous pourrez même lui donner procuration pour signer tous les documents officiels (compromis, acte authentique…).
  • Faire appel à un professionnel de l’immobilier : C’est la solution la plus simple pour vendre son logement à distance ! Que ce soit via une agence immobilière indépendante ou un réseau de mandataires, un professionnel vous accompagnera tout au long du processus de vente. Dans ce cas, vous devez signer un mandat de vente en ayant recours à la signature électronique (mandat de vente électronique). Le professionnel se chargera ainsi de l’annonce immobilière (rédaction, photos, promotion) ainsi que des visites voire des démarches auprès du notaire, et prendra une commission sur le prix de vente du bien. L'un des avantages de cette option c'est qu'en cas de perte de clé ou de casse lors d'une visite, vous ne serez pas responsable, mais couvert par l'assurance.

L'estimation et le prix de la vente

Avant toute démarche publique de vente, il est important de faire estimer votre bien. Cette évaluation vous donnera sa valeur réelle sur le marché. Pour un prix au plus juste, il est vivement recommandé d'avoir recours aux services d'un professionnel du métier. Sur place, il prendra en compte toutes les spécificités du logement : hormis son état général et ses éventuelles dépendances, le quartier et la rue où il est situé seront également étudiés avec soin. Véritable expert de son secteur géographique, il vous aidera à fixer un prix de vente final.

Dans le cas d’un mandat de vente électronique avec un professionnel de l’immobilier, celui-ci assure bien entendu l’estimation du bien.

La signature du compromis de vente

C'est votre notaire, l’agent immobilier ou une personne tierce, auquel vous aurez remis une procuration, qui signera en votre nom. La procuration reprendra le maximum de détails concernant le compromis de vente et les renseignements sur le mandant et le mandataire. La procuration doit par ailleurs être reconnue par une administration française (mairie par exemple). C'est une manière de garantir la sécurité juridique de chaque partie.

Après la signature du compromis de vente, l’acquéreur dispose d’un délai de 10 jours pour se rétracter. De ce fait, ce n’est qu’après ce délai mais également s’il n’y a aucune clauses suspensives (obtention de crédit immobilier par exemple), que le rendez-vous chez le notaire pour la finalisation de la vente peut être fixé.

La signature de l’acte authentique chez un notaire

Tout comme pour le compromis de vente, vous pouvez donner une procuration à votre agent immobilier, à une personne de votre entourage ou bien à votre notaire pour signer l’acte authentique de vente.

Cependant, il est aussi possible dans certains offices notariaux de signer un acte authentique sur support électronique (AASE) ! En effet, l’acte est rédigé par voie électronique et il soumit par le notaire simultanément aux deux parties via une visioconférence. Une fois la lecture de l’acte et les modifications (s’il y a) effectuées, le notaire se charge de l’enregistrement sur une clé « real ». Cette clé cryptée contient l’identification et la signature du notaire et est protégée par un code secret. Après cette étape, l’acte authentique apparaît sur une tablette et les deux parties peuvent apposées leur signature grâce à un stylet électronique.

Partager :
Vous recherchez à vendre votre bien ?
Estimer rapidement avec Drimki
J'estime mon bien immobilier