Achat d'une maison : les questions à poser lors d’une visite

Partager :

On estime que 90 secondes suffisent à un acheteur pour se faire une impression sur un bien immobilier. Pourtant pour acheter une maison, il est indispensable de ne pas se contenter de sa première impression. Drimki fait la liste des questions indispensables à poser lors de vos visites.

achat maison question @Adobestock

Achat immobilier : les questions concernant l’état du bien

Il s’agit de bien évaluer l’état des éléments essentiels de la maison :

  • La charpente
  • Les combles
  • Le système électrique
  • La toiture
  • La façade
  • Le système de ventilation

Vérifiez également que la maison dispose de sols bien réguliers avec un revêtement adapté à la pièce où ils se trouvent.

Soyez vigilant sur la présence d’humidité ou de fissures sur les façades et renseignez-vous auprès du vendeur sur les éventuels dégâts qu’aurait subis la maison. Les problèmes d’infiltration ou d’étanchéité, par exemple, peuvent engendrer de coûteux travaux de rénovation qu’il conviendra de prendre en compte lors de votre offre d’achat. Pour évaluer l’état de la maison, demandez au vendeur de vous fournir le dossier des diagnostics techniques, ainsi que les factures des éventuelles rénovations réalisées.

Se renseigner sur le confort de la maison

Pour évaluer la qualité de vie offerte par le bien, il convient tout d’abord de consulter attentivement la classe du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de la maison. Posez ensuite des questions sur le mode de chauffage et sur l’entretien des équipements. Cela vous permettra, par ailleurs, d’évaluer si une maintenance ou un remplacement, des radiateurs par exemple, sont nécessaires.

Le confort d’une maison dépend également des capacités d’isolation acoustiques et thermiques de ses fenêtres. Assurez-vous qu’un double, voire un triple vitrage de qualité, a bien été installé. Si ce n’est pas le cas, des travaux seront sans doute à prévoir selon la localisation du bien.

Enfin, l’exposition de la maison et de son terrain est primordiale pour profiter d’une belle luminosité au quotidien. Pour vérifier ce point, munissez-vous, avant votre visite, d’une boussole ou utilisez une application dédiée sur votre smartphone.

Bon à savoir

La superficie d’une maison n’est pas toujours garantie
À l’exception des maisons neuves et des maisons en copropriété, le calcul de la surface habitable selon la méthode prévue par la Loi Carrez n’est pas obligatoire. Par conséquent, la superficie mentionnée dans les annonces de maisons ne sera, bien souvent, qu’approximative.

Se renseigner sur l’environnement du bien

L’emplacement d’une maison est le critère principal en matière d’investissement immobilier. Lors de vos visites, il est donc essentiel de bien vous renseigner sur la proximité des transports, des écoles ou encore des commerces.

Regardez ensuite les environs du bien et demandez au vendeur si des constructions sont prévues dans le quartier. Ces dernières pourraient, en effet, compromettre la vue imprenable de la maison et engendrer de nombreux désagréments (bruits notamment). Pour plus d'informations, rendez-vous à votre mairie. Certains projets d’urbanisme pourraient valoriser votre futur logement, c’est le cas, par exemple, de la construction d’un tramway à proximité. D’autres, au contraire, peuvent être un argument pour faire baisser le prix de vente du bien.

Bon à savoir

A combien s’élèvent la taxe foncière et la taxe d’habitation ?
C’est une question essentielle à poser au vendeur lors d’une première visite. Leur montant peut en effet impacter votre budget annuel. Si vous achetez une maison pour la louer, sachez que seule la taxe foncière restera à votre charge. Par ailleurs, la loi de finances pour 2020 a entériné la suppression progressive de la taxe d’habitation jusqu’en 2023.

À retenir

● Les premières questions lors de l’achat d’une maison doivent concerner l’état du bien.
● L’acheteur doit ensuite s’intéresser au confort thermique et acoustique offert par la maison.
● Enfin quelques questions permettent d’apprécier plus en détail l’environnement du logement.

Quoi qu’il en soit, ne vous contentez pas d’une seule visite avant de faire votre offre d’achat. Tentez aussi de comprendre les raisons de la vente. Dans certains cas de figure, le vendeur peut être pressé de trouver un acquéreur. Un élément intéressant pour votre négociation.

Partager :