Guide de l'immobilier

Définir son projet de vente immobilière

Vous souhaitez vendre un bien immobilier ? Pour votre projet, plusieurs types de transactions s’offrent à vous. Certains modes de vente peu connus peuvent présenter de nombreux avantages selon votre objectif : s'assurer un revenu régulier, vendre rapidement votre logement, céder à un coût élevé… Voyons ensemble les différentes options possibles.

Définir son projet de vente immobilière @Adobestock

Vente immobilière : les types de transactions existantes

Vente immobilière classique, vente à réméré, vente en viager… Plusieurs types de transaction existent pour céder un bien immobilier. Peu connue, la vente à réméré inclut une possibilité de rachat. En optant pour ce type de vente immobilière, vous disposez de 5 années au maximum pour récupérer votre appartement en restituant la somme dans ce délai. Intéressant dans le cas où vous devez régler des dettes.

Autre type de transaction, le viager est une méthode qui consiste à faire payer des arrérages à l'acheteur sur une durée indéterminée. Les arrérages sont des rentes que le nouveau propriétaire vous versera périodiquement jusqu’à votre décès et/ou celui de la dernière personne vivante (votre époux par exemple). Cette technique permet parfois d’éviter à certaines personnes d'avoir recours à un crédit à la consommation par exemple.

Vous songez plutôt à une vente immobilière classique ? Ce type de vente peut s'opérer sous deux formes. La première option consiste à entrer en contact avec un professionnel de l’immobilier qui se chargera de gérer la vente de votre bien de A à Z. La deuxième option consiste à mener vous-même l'opération du début à la fin (rédaction de l’annonce, publicité, organisation des visites, etc.).

Vente aux enchères immobilières, échange de biens entre particuliers, donation ou legs : retrouvez également tous les autres types de cession immobilière dans ce dossier complet.

Les spécificités d'un projet de vente

Votre maison ou votre appartement fait partie d’une copropriété ? Vous souhaitez vendre un bien déjà loué ? Vous devez réaliser une vente à distance ? Ou encore vous souhaitez vous renseigner sur la vente d’un bien reçu en donation ou bien hérité à plusieurs ? De nombreux cas particuliers peuvent ralentir voire bloquer une vente immobilière. Il est donc important d’étudier toutes les règles en vigueur.

Si par exemple, vous êtes amené à vendre à la suite d’une séparation avec votre époux(se), de nombreux éléments sont à prendre en compte. Procédure de divorce à lancer avant ou après la vente du bien immobilier, partage du prix de vente en fonction du régime matrimonial, conséquences sur le crédit immobilier en cours…

Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans cette deuxième partie.