Immobilier dans le quartier Gare de Lyon à Paris

Le quartier Gare de Lyon est délimité, au nord par l’Opéra Bastille, la rue du Faubourg St Antoine et la rue Crozatier,

au sud par les quais de Seine, à l’ouest par le boulevard de la Bastille et à l’est par la rue Villiot, la rue Rambouillet et l’Hôpital St Antoine.
Le quartier est un des plus recherchés de l’arrondissement. Sur sa partie nord, il partage la rue du Faubourg St Antoine avec le 11ème arrondissement et on retrouve sur ce secteur nombre d’arrière-cour et de passages au dos de façades des immeubles, dus à l’implantation historique des artisans d’art. Ce patrimoine est aujourd’hui défendu par la Ville de Paris et les nouvelles constructions doivent intégrer ces spécificités d’urbanisme.
Sur la place de la Bastille, l’Opéra Bastille, inauguré en 1989, offre une façade toute en transparence et a dynamisé le quartier en faisant fleurir cafés et restaurants à proximité. Au dos de l’établissement démarre la « coulée verte », promenade plantée qui traverse tout l’arrondissement dans sa longueur sur 4,5 km. Véritable poumon vert du quartier, elle est logée à l’emplacement d’une ancienne voie ferrée dont le terminus était en gare de Bastille à l’emplacement de l’actuel Opéra.
Micro quartier a lui seul, le nouveau quartier vert Aligre est également recherché par une population jeune et plutôt bohème. La place d’Aligre et la rue du même nom, avec son célèbre marché très coloré, qui se tient tous les jours sauf le lundi, a fait l’objet d’une rénovation complète en 2006.
Le périmètre délimité par les rues Ledru-Rollin, rue du Faubourg St Antoine, rue Chaligny, boulevard Diderot et avenue Daumesnil est devenu un quartier vert après une consultation avec les habitants du quartier afin de favoriser une meilleure répartition de l’équilibre urbain : la circulation des véhicules est limitée dans ce périmètre à 30 km/h, le stationnement a été réaménagé, une piste cyclable en sens inverse a été créée et enfin une campagne de plantation d’arbustes a été menée. Enfin, dans ce périmètre, il convient de mentionner le square Trousseau qui accueille un kiosque à musique et des jeux pour enfants, et s’inscrit comme un espace vert apprécié par les familles.
A proximité, le vaste programme d’aménagement urbain Brulon-Citeaux est à signaler au nord du quartier, dans un périmètre formé par les rue du Faubourg St Antoine, rue Crozatier, rue de Citeaux et du passage Driancourt. Ce programme de réhabilitation d’un bâti vétuste et hétérogène est presque achevé. Il intègre notamment des logements sociaux, un pôle d’entreprises artisanales, une crèche et un jardin public de 1000m2, incluant un jardin partagé, un jardin pédagogique majoritairement destiné aux enseignantes du quartier -en particulier l’école au 51 rue de Charenton-, et un espace de jeux pour les enfants.
Baptisé Square Léo Ferré et ouvert en mai 2008, ce nouveau jardin offre une deuxième alternative de verdure au quartier avec le square Trousseau et participe de façon significative à l’amélioration du cadre de vie des habitants du quartier. Là encore, la morphologie du tissu du quartier, typique du faubourg St Antoine, a été conservée avec son principe de cours et de passages à l’intérieur de l’îlot. Un nouveau passage a été ajouté à ceux existants reliant le passage Brulon et l’impasse Druinot.
Enfin, il convient de noter que, inaugurée en 1900, la Gare de Lyon, construite à l’emplacement d’un ancien embarcadère maintes fois agrandi, domine le quartier par son beffroi haut de 64 m avec ses quatre cadrans horaires. La gare dessert majoritairement le grand sud est de la France et s’affirme comme la troisième de France en terme de trafic. Le quartier est également desservi par les stations de métro Bastille, Ledru-Rollin et Gare de Lyon.

Synthèse du marché immobilier dans le quartier Gare de Lyon de Paris

Prix du marché
  • 3212 Estimations immobilières
  • 4172 Recherches en cours
9828 € / m2
Au 1er juin 2018 Plus d'infos
estimation immobiliere